Avaries d'hélice

image pale cassée

Une problème fondamental de conception de l'hélice Kiwiprop a été l'exploitation optimale des propriétés connues du matériau composite Zytel de sorte à permettre de sacrifier une pale ou plus quand l'hélice en mouvement entre en contact brutal avec un objet solide.

Nous restons fermement convaincus qu'il est de loin préférable de sacrifier une ou des pales dont le prix unitaire est d'environ 100 € plutôt que d'endommager toute une transmission dont le coût ou le remplacement peut, selon l'importance de l'avarie, atteindre plusieurs milliers d'euros. Le fond du problème est que quelque chose doit casser lorsqu'une hélice en rotation rencontre un objet massif de grande dimension tel qu'un tronc d'arbre flottant.

La photo ci-dessous a été prise aux Galapagos après une seconde rencontre en vitesse de croisière, avec un tronc d'arbre submergé, lors d'une croisière entre la Méditerranée et l'Australie. La présence à bord de jeux de pales de rechange a permis à chaque fois d'effectuer le remplacement de la pale endommagée, en plongée, en quelques minutes ce qui a permis de continuer le voyage sans autres dommages et avec la conviction inébranlable de l'utilité de concept de pale sacrificielle.

Les capacités de marche au moteur étaient sérieusement mises en cause dans cette situation..